• Accueil
  • > Archives pour décembre 2010

Archives pour décembre 2010

Que veulent les anglophones ‘

D’autant que l’autoritaire Ahmadou Ahidjo s’empressa de liquider ce qui restait de l’indirect rule, régime qui, pendant la colonisation, régissait les rapports entre autochtones et représentants de la Couronne, et dont le principal avantage était de laisser les Camerounais s’autogérer.

Puisque Paul Biya, un francophone, occupe le sommet de l’État, les postes de Premier ministre et de président de l’Assemblée nationale reviennent aux deux autres blocs que sont le Grand Nord musulman et l’Ouest anglophone.

Dans leur requête en séparation adressée en 2004 à la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP), basée à Banjul, les activistes sécessionnistes du Southern Cameroon National Council (SCNC) se plaignent d’être traités comme des citoyens de seconde zone.

La mauvaise gouvernance est, selon eux, la conséquence de la « corruption de l’élite de langue et de culture françaises, qui n’a pas le sens du bien commun ».

Source:

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2603p034-038.xml0/que-veulent-les-anglophones.html

La zone euro divisée sur des mesures plus …

Lundi 06 décembre 2010, 00h38Les ministres des Finances de la zone euro ont estimé lundi soir qu’il n’y a « pas besoin » d’augmenter « pour l’instant » le volume de leur Fonds de secours pour les pays en difficulté, malgré les risques qui continuent de peser suite aux plans d’aide à la Grèce et à l’Irlande.

Ce Fonds créé au printemps est doté au total de 440 milliards d’euros de garanties de prêts des Etats de la zone euro, dans le cadre d’un dispositif plus large de 750 milliards d’euros, comptant aussi 250 milliards de prêts du FMI et 60 milliards de l’UE.

Les autres craignent au contraire que les marchés y voient la preuve que la zone euro anticipe une dégradation de la situation », a-t-il dit

Les Européens sont également partagés sur une autre idée: la création d’ »euro-obligations », des emprunts obligataires lancés en commun par plusieurs Etats pour mutualiser les risques et éviter que les pays les plus fragiles ne soient attaqués par les spéculateurs.

De gauche à droite: le ministre belge des Finances Didier Reynders, le président de l’Eurogroupe Jean-Claude Juncker, le directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn et le président de la Banque centrale européenne, le 6 décembre 2010 (Photo Georges Gobet/AFP)

Source:

http://www.journaldunet.com/economie/actualite/depeche/afp/24/722055/zone_euro_les_europeens_a_la_recherche_de_mesures_plus_radicales_face_a_la_crise.shtml




pôle enfance vallée verte |
Association Centre Halles-L... |
amicale des pompiers de brive |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Christ Gloire des Nations
| Sur la route de Lawspet
| "Cercle de l'Amit...