Que veulent les anglophones ‘

D’autant que l’autoritaire Ahmadou Ahidjo s’empressa de liquider ce qui restait de l’indirect rule, régime qui, pendant la colonisation, régissait les rapports entre autochtones et représentants de la Couronne, et dont le principal avantage était de laisser les Camerounais s’autogérer.

Puisque Paul Biya, un francophone, occupe le sommet de l’État, les postes de Premier ministre et de président de l’Assemblée nationale reviennent aux deux autres blocs que sont le Grand Nord musulman et l’Ouest anglophone.

Dans leur requête en séparation adressée en 2004 à la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP), basée à Banjul, les activistes sécessionnistes du Southern Cameroon National Council (SCNC) se plaignent d’être traités comme des citoyens de seconde zone.

La mauvaise gouvernance est, selon eux, la conséquence de la « corruption de l’élite de langue et de culture françaises, qui n’a pas le sens du bien commun ».

Source:

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2603p034-038.xml0/que-veulent-les-anglophones.html

0 commentaires à “Que veulent les anglophones ‘”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


décembre 2010
L Ma Me J V S D
« mai   jan »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

pôle enfance vallée verte |
Association Centre Halles-L... |
amicale des pompiers de brive |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Christ Gloire des Nations
| Sur la route de Lawspet
| "Cercle de l'Amit...